• Cloé

Un récap de 2021 sur la biodiversité pour construire la Stratégie Nationale de Biodiversité 3

Dernière mise à jour : 21 juil.

2021 fut une année cruciale pour la reconnaissance et la prise en compte des enjeux de biodiversité tant à échelle locale, nationale que mondiale. En effet, les publications récentes rapports scientifiques qualifiant le déclin de l’état de la biodiversité à l'échelle mondiale a permis d’enrichir les négociations lors des événements majeurs internationaux (cf. Le rapport l’IPBES (2019) Global Assessment Report on Biodiversity and Ecosystem Services au niveau mondial, le rapport de l’Efese (2020) Première phase de l’évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques au niveau national).


La COP15, quinzième Conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique, s’est divisée en deux parties dont la première s’est déroulée en ligne début octobre 2021. La seconde partie organisée à Kunming en Chine au printemps 2022 aboutira à la fin des négociations pour l’adoption du Cadre post-2020 adressant la crise de la biodiversité. Un mois après l’ouverture des négociations sur la biodiversité, la COP26 pour le climat a réuni des parties prenantes du monde entier à Glasgow en Ecosse. Ces deux semaines de discussions ont permis la reconnaissance des liens fondamentaux entre les crises mondiales de la biodiversité et du climat, ainsi que du rôle de la nature. Cependant, des actions concrètes restent à se déployer à toutes les échelles pour adresser les objectifs définis. Pour ce faire, un accent a été porté sur l’intégration des solutions fondées sur la nature dans les engagements nationaux.


Toujours au niveau international, la France a accueilli en septembre 2021 le Congrès Mondial de la Nature de l’UICN, auquel six membres des Jeunes Ambassadeurs pour l’Environnement se sont rendus. Des recommandations cruciales y ont été adoptées, notamment sur l’engagement citoyen et celui de la jeunesse dans la conservation de la nature. De plus, au cours du Congrès, l’Assemblée des membres a validé l’intégration des collectivités territoriales en tant que membres de l’UICN, aux côtés des Etats et des organismes gouvernementaux. L’adhésion des collectivités territoriales représente une avancée majeure pour le développement d’actions locales et concrètes pour la préservation, restauration et conservation des milieux naturels. Le Congrès Mondial de la Nature était également un évènement important pour l’action à l’échelle nationale française. En effet, la contribution française à ce Congrès a consisté dans la présentation de la feuille de route de la troisième Stratégie Nationale de Biodiversité (2021-2030).


Qu’est-ce que la Stratégie Nationale de Biodiversité (SNB) ?


La première SNB fut établie en 2004 afin de concrétiser l’engagement français au titre de la Convention sur la Diversité Biologique. Cette stratégie fut ensuite révisée en 2011 afin de renforcer l’engagement des acteurs dans tous les secteurs d’activité et à toutes les échelles sur le territoire français et de valoriser davantage la biodiversité sur les 10 prochaines années. La troisième Stratégie Nationale pour la Biodiversité fixe ainsi les objectifs pour concourir à la préservation des écosystèmes et des espèces, à notre santé et à notre qualité de vie pour la prochaine décennie (2021-2030). Une démarche participative était au cœur de la construction de cette nouvelle stratégie. Des consultations territoriales ont été mises en place dans chaque région de France au cours desquelles 278 entités ont contribué à formuler 798 propositions. De plus, un questionnaire partagé aux citoyens entre mai et juillet 2021 a permis de collecter les perceptions des citoyens et faire émerger des 2 344 propositions. En parallèle, des consultations auprès des acteurs nationaux ont permis d’enrichir la compréhension des enjeux suivant les niveaux d’échelle.

Calendrier de l’élaboration de la stratégie nationale pour la biodiversité 2021-2030 (Ministère de la Transition Écologique)


Les interventions de ces acteurs ont permis de présenter lors du Congrès Mondial de la Nature 4 axes structurants de la stratégie :

  • La restauration et la protection des écosystèmes

  • L’utilisation durable et équitable des services et ressources de la biodiversité

  • La mobilisation de la société par la sensibilisation et la formation

  • Une gouvernance plus efficace et inclusive

L’adoption de cette 3eme Stratégie Nationale pour la Biodiversité devrait avoir lieu début 2022.


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout